Formation sauveteur secouriste du travail (SST), ce que vous devez savoir

Nulle entreprise n’est à l’abri d’un accident de ses salariés dans le cadre de son activité professionnelle. Ainsi, afin de pouvoir répondre rapidement à une situation d’urgence, dans l’attente des services de secours, il est très apprécié de disposer d’au moins un membre du personnel ayant suivi une formation sauveteur secouriste du travail. Cette personne pourrait effectivement être en mesure d’effectuer les gestes de premiers secours, ceux qui permettent de sauver des vies, de mettre en sécurité.

Les grandes lignes de la formation sauveteur secouriste du travail

Avec une formation de base d’environ 12 heures, les personnes concernées seront sensibilisées à différentes thématiques telles que :

  • le secourisme et le sauvetage au travail ;
  • la recherche des dangers persistants dans un objectif de protection ;
  • la prévention des risques ;
  • les gestes de premiers secours ;
  • l’alerte et l’information des services de secours ;
  • les risques spécifiques.

Par ailleurs, selon le domaine d’activité de la société, il est également possible de se former sur des risques bien spécifiques en lien avec les corps de métiers présents. Les connaissances acquises devront être mises à jour de manière régulière afin de pouvoir intégrer les nouvelles méthodes, les nouveaux risques, etc. Pour cela, tous les 24 mois, une formation de 7 heures est à effectuer.

 

Qui peut suivre la formation SST ?

La formation sauveteur secouriste du travail est accessible au salarié de l’entreprise quel que soit le poste qu’il occupe et son niveau de formation de base. Aucun pré-requis n’est adossé à ce type de formation dont la vocation est simplement de permettre à la personne formée de réagir et d’agir face à des situations jugées à risque, que ce soit en simple action de prévention ou pour répondre à un besoin découlant d’un accident du travail ou d’un malaise. A noter que, dans le cadre d’une formation initiale, les personnels non salariées peuvent également prétendre à ce type de formation.

Obtention d’un certificat

A l’issue de sa formation, après avoir suivi les quelques heures de formation prévues, le salarié est soumis à une évaluation afin de valider son stage. Cela débouche sur l’obtention d’un certificat qui est équivalent à l’unité d’enseignement « Prévention et secours civique de niveau 1 » (PSC1) du ministère de l’Intérieur. Le certificat alors obtenu dans le cadre de la formation sauveteur secouriste du travail dispose d’une durée de validité de 2 ans et est reconnu sur l’ensemble du territoire national.

Vers qui se tourner pour participer à une formation ?

Il existe un certain nombre d’organismes de formation en mesure de vous apporter l’ensemble des connaissances attendues dans le cadre d’une formation sauveteur secouriste du travail (SST). Par exemple, Thésée Formation vous propose tous les modules nécessaires au sein de ses établissements. Selon votre situation géographique, vous pouvez donc vous adresser à l’établissement de Marquéglise (60), dans l’Oise, près de Compiègne, celui de Villeneuve d'Ascq (59), dans le Nord-Pas-de-Calais ou encore celui de Saint-Denis (93), en Seine-Saint-Denis.